5 conseils pour développer plus de confiance en soi

« Je n’y arriverai jamais », « Je suis trop nul », « Je vais forcément échouer ». Qui n’a jamais prononcé ces phrases face à une estimée incapacité ?  Qui n’a jamais ressenti un gouffre immense entre le désir, l’obstacle et ce sentiment qu’il vous manque cruellement des forces ou de l’intelligence pour arriver à vos fins ?

La vision amenuisée de nos propres compétences intervient dans notre épanouissement. Ce ressenti peut être épisodique ou malheureusement chronique, nous donnant la sensation d’être bloqué dans la vie. C’est le manque de confiance en soi.

Cette incertitude entraîne des frustrations et de la colère envers soi-même. Et la peur s’insinue dans toutes situations où la confiance en soi est mise en jeu. Le mot « échec » fait alors parti du jeu.

Nous sommes tous confrontés à des crises de confiance en nous. Chacun peut ressentir cet inconfort, même les personnes qu’on considère les plus fortes.

Quels facteurs peuvent induire ce manque de confiance en soi :

Les projections dans l’avenir

Tous ces moments où vous imaginez le pire, et notamment les potentiels échecs à toute initiative sont d’immenses sources d’inconfiance en soi.

Le peurs parasites

Le manque de confiance en soi laisse trop souvent la porte ouverte aux peurs des autres. Un cercle vicieux s’installe alors.

Le manque d’amour pour soi

Cette notion va toucher à l’estime de soi, c’est-à-dire l’amour que l’on se porte et le bien que l’on se veut. Sans cette considération pour soi, la manque de confiance ne fait que grandir.

Les croyances erronées

Si on vous a répété toute votre vie que vous êtes un bon à rien, il y a de fortes chances que vous y croyez inconsciemment.

Sachez toutefois que la confiance en soi s’acquiert avec le temps et l’expérience. C’est donc une bonne nouvelle. Peu importe qu’on vous l’ait inculquée enfant ou non. Rien n’est figé dans le temps.

Voici quelques astuces pour vous aider à gonfler votre stock de confiance, tout en travaillant tranquillement sur vous-même.

 1 – Posez les mots sur cette sensation

Parlez de vos craintes, vos peurs et du manque de confiance en vous-même. Posez des mots sur ce que l’on ressent, c’est déjà amorcer un soulagement.

2 – Apprenez à vous connaître

A force d’expression, vous allez pouvoir identifier les causes qui empêchent votre confiance en vous. Est-ce parler en public ? Est-ce l’isolement ou l’humiliation ? Le travail sur soi peut alors commencer.

3 – Travaillez vos peurs en les structurant

Faites la liste de vos peurs. Soyez exhaustifs. Puis classez-les par ordre d’importance. Vous pourrez alors identifier ce que vous pouvez évacuer facilement et celles à travailler en profondeur.

4 – Recensez régulièrement vos qualités et réussites

Comme précédemment, faites une liste de tous vos succès, depuis la clôture d’un dossier pénible au bureau jusqu’à l’obtention d’un examen, en passant par la naissance de vos enfants. Tenez s’en compte avec fierté.

5 – Utilisez les fleurs de Bach

  • Le Mélèze redonne confiance en soi, en chassant les peurs et les refus de confrontation à l’échec, la sensation d’infériorité permanente, l’abattement face à l’épreuve.
  • Si certains échecs ont fragilisé votre confiance, la Gentiane vous correspond. Cette fleur ramène le sens de la persévérance.
  • Peurs identifiées ? La Mimule jaune intervient sur celles qui ébranlent votre confiance.

N’hésitez pas à réaliser vous-même votre propre synergie personnalisée en fonction de vos ressentis sur notre site internet en vous rendant dans « Elixirs sur mesure » ou en boutique.

Cultivez votre confiance en vous en prenant soin de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload